Le rôle du manager digital

Le rôle du manager digital

 
La transformation digitale touche tous les secteurs, amenant une évolution du mode de management. En effet, les managers emploient désormais de nouvelles méthodes de travail et de nouveaux outils.
L’objectif de ces nouvelles méthodes et outils ? Améliorer les performances de l’entreprise, s’adapter à la digitalisation et simplifier le travail des collaborateurs.

Le digital a pris une telle place dans les entreprises, qu’il est nécessaire de s’adapter et de suivre le rythme pour ne pas se retrouver perdant. Aujourd’hui déjà, le manager digital gère des collaborateurs de plus en plus autonomes, travaillant de chez eux ou à l’autre bout du monde.

En effet, ces managers incarnent ce changement et jouent un rôle clé dans la diffusion de la culture digitale au sein de leurs équipes.
 

Le nouveau marché du travail

 
logiciel de ged

L’arrivée sur le travail des « digital natives » a bousculé le marché du travail. Ces nouveaux actifs ont de nouvelles attentes en matière de flexibilité de travail.

En effet, ils s’attendent à ce que tout aille plus vite. Les flux d’informations, l’interactivité entre collaborateurs mais pas seulement ! L’utilisation des réseaux sociaux en entreprises et le nomadisme sont évidents pour cette génération beaucoup plus flexible.

Ces attentes poussent les entreprises à adapter leur management : un management à distance, une nouvelle forme de communication mais aussi une nouvelle culture d’entreprise.

Par ailleurs, ces nouveaux collaborateurs souhaitent être autonomes et gagner des compétences sans forcément passer par le manager.

Le manager digital n’est pas pour autant celui qui passe sa journée le nez dans son smartphone, mais bien celui qui sait animer son équipe !
 

Un management collaboratif

 
transformation digitale

Le manager d’aujourd’hui doit responsabiliser et rendre autonome tous ses collaborateurs : on parle de management collaboratif et participatif.
Le modèle pyramidal de l’entreprise d’hier ne fonctionne plus aujourd’hui. L’autorité verticale n’est plus qu’un souvenir, les managers adoptent dorénavant une posture horizontale. Le manager ne peut plus simplement donner des ordres sans empathie.

Le digital casse d’ailleurs les silos de l’entreprise et accélère cette posture horizontale. Fini les frontières rigides entre les services, place à la coordination et la coopération entre les différentes équipes et les départements.

Le nouveau rôle du manager digital ? Celui-ci n’est plus considéré comme un « chef » mais plutôt un leader, guidant ses équipes vers les objectifs fixés. Il doit être très réactif, pour appréhender tous les changements qui arrivent de plus en plus vite. Une de ses missions principales est également de valoriser et d’accompagner son équipe dans la transformation digitale.

Pour évoluer rapidement et faire face aux changements, un manager doit également être capable de se remettre en question. Il est nécessaire pour lui de savoir responsabiliser et déléguer certaines tâches.

Enfin, les nouveaux managers doivent être capables d’anticiper et d’initier le changement, surtout en ce moment, où tout se bouscule très vite.
 

De nouveaux moyens

 
Les outils fleurissent partout en entreprise. Désormais, les collaborateurs utilisent divers outils de travail et de communication : messageries instantanées, plateformes collaboratives… Le manager a l’embarras du choix pour combler son équipe et c’est aussi son rôle de créer un sentiment de collaboration.

Acollab par exemple, est une plateforme collaborative qui facilite le travail et les échanges au sein d’une équipe. Elle est composée de plusieurs outils :
 

  • Une gestion de projet pour suivre l’avancée des projets
  • Un tableau Kanban pour suivre l’avancée des tâches
  • Un agenda partagé pour coordonner l’ensemble des rendez-vous
  • Une gestion de fichiers pour stocker et partager des documents
  • Un outil de suivi des temps et des dépenses pour connaître la rentabilité des projets
  • Des forums, messageries collaboratives et chat pour communiquer plus facilement entre collaborateurs
  • Un outil de sondage

 


Ces outils permettent aux équipes d’être plus performantes et surtout de gagner du temps, avec un panel d’outils centralisés. Les collaborateurs participent au développement de leur entreprise, interagissent plus facilement et sont plus autonomes.

Par ailleurs, les nouvelles générations maitrisent déjà les outils numériques. Pour eux, ces outils sont très intuitifs, la majorité de ces collaborateurs ne rencontra pas de difficultés à s’adapter à de nouveaux outils.

Si un manager arrive dans une équipe qui ne maitrise pas les outils digitaux, il doit être capable de diriger cette mutation pour aider ses collaborateurs à se sentir à l’aise avec cette transformation et les outils utilisés. Des formations et un accompagnement personnel peuvent se révéler essentiels pour certains. Cela permettra à ces collaborateurs de se sentir plus rassurés et d’avancer pas à pas.
 

De nouveaux modes de travail

 
logiciel de gestion documentaire

Habitué à contrôler et à avoir tous ses salariés présents au même endroit et au même moment, le manager doit désormais être plus souple et plus ouvert.

En effet, les équipes ne travaillent plus forcément ensemble physiquement : certains ne travaillent plus du tout ensemble, certains travaillent une partie de la semaine en présentiel mais pas toujours au même moment que leurs collègues… Il n’est pas rare de voir au sein des entreprises des membres éparpillés. En effet, le nomadisme est beaucoup plus attendu par les nouveaux collaborateurs !

Le manager digital doit de plus en plus avoir la capacité de manager des prestataires externes à l’entreprise également, souvent situés dans une autre ville, voire un autre pays.

En somme, le nouveau manager fait essentiellement face à un nouveau mode de travail, où toutes les parties prenantes de l’entreprise ne sont pas toujours présentes physiquement.

Mais comment suivre l’activité à distance ? Un manager doit maitriser les outils numériques et doit mettre en place une organisation pour allier performance et liberté d’action. Un bon outil de gestion de projet vous permettra notamment de suivre l’avancée des tâches de toute votre équipe.

En effet, cet outil vous permet de vérifier les tâches qui n’ont pas été commencées, celles qui sont bien terminées et surtout, celles qui sont en retard. Votre visibilité est bien plus grande à l’aide d’un outil de gestion de projet !