Comment développer l’apprentissage entre collègues ? - Acollab
 

Comment développer l’apprentissage entre collègues ?

Comment développer l’apprentissage entre collègues ?

 
Comment développer l’apprentissage entre collègues ? L’apprentissage de vos collaborateurs est un élément essentiel dans la stratégie de votre entreprise. En effet, il permet d’améliorer l’investissement de vos employés, mais aussi leur motivation, leur confiance et donc la productivité de l’entreprise.

Pour acquérir de nouvelles compétences, la formation classique est souvent privilégiée. Certes, celle-ci est souvent très efficace pour acquérir de nouveaux savoirs.

Cependant, l’apprentissage entre collègues est aussi une source d’apprentissage à ne pas négliger ! Il s’agit d’un outil très bon marché pour former vos collaborateurs. En effet, il nécessite du temps mais ne demande pas de coût supplémentaire comme une formation. Il permet également de valoriser ceux qui forment les autres, d’instaurer un esprit d’équipe et de partager ses connaissances ! Un vrai investissement pour le futur !
 

Instaurer un climat de partage

 
droits d'accès
 
Tout d’abord, je pense que le point le plus important pour développer l’apprentissage entre collègues est d’instaurer un climat de partage.

En effet, vos collaborateurs s’identifient à la culture d’entreprise. Prioriser le partage et l’échange dans votre culture d’entreprise permet à vos collaborateurs de « baigner » dans cette culture et de se l’approprier.

Pour cela, il est nécessaire de leur fournir un environnement adapté au partage. Vous pouvez par exemple vous doter d’outils collaboratifs qui favorisent les échanges et la collaboration comme Acollab. Tout est centralisé au même endroit, vous pouvez co-éditer des documents, des pages, envoyer des messages… Et bien évidement, ranger toutes ces données dans des répertoires pour organiser les informations. Pour que vos collaborateurs travaillent avec succès, vous devez faire de la collaboration une des valeurs clés de l’entreprise. En effet, vous devez créer un environnement dans lequel vos collègues ne craignent pas de partager leurs idées et de s’exprimer.

Également, incitez le partage par votre attitude et votre comportement : soyez vous-même à l’écoute et dans l’échange, dans le droit à l’erreur, dans le challenge… afin de transmettre ces valeurs autour de vous. C’est en incarnant vous-même ce rôle que vous pourrez inculquer une véritable culture de l’apprentissage permanent.

N’hésitez-pas à valoriser également l’auto-formation ! Certains collaborateurs sont de nature curieuse, mais pas tous. Pourtant, c’est toujours un plus de s’intéresser à certains aspects de notre travail plus en profondeur, ou d’apprendre de nouvelles techniques pour se perfectionner.
 


 

Planifier des échanges sur des thématiques

 
Ensuite, pour développer l’apprentissage entre collègues, vous pouvez planifier des échanges entre eux sur des thématiques précises. Vous pouvez regrouper un même service mais aussi rassembler plusieurs personnes de services différents ! L’échange n’en sera que plus riche. En effet, votre assistant peut par exemple maitriser un outil ou une technique pour améliorer sa productivité. Il peut être intéressant d’organiser un échange sur l’utilisation de cet outil ou de cette technique auprès du reste du personnel. Demandez à votre collaborateur de préparer une démonstration rapide, si cela l’intéresse évidemment.

Le thème peut également être un simple retour d’expérience de vos collaborateurs sur un projet. Des conseils et bonnes pratiques en ressortent souvent !

Cela permet à la fois de former vos autres collaborateurs sur un sujet précis et à la fois de valoriser le travail et les compétences du formateur. Cela permet également à ce dernier d’acquérir une nouvelle compétence en management.
 
transformation digitale
 
Le sujet peut concerner un savoir-faire comme un savoir-être ! Les savoir-faire sont plutôt liées au compétences techniques, tandis que les savoir-être sont apparentées au « soft skills ». Ces soft skills sont plutôt des compétences comportementales, comme la capacité d’adaptation, la gestion du stress, l’intelligence émotionnelle…

Par exemple, vous pouvez lancer un sujet sur des conseils pour télétravailler de façon efficace ou pour gérer le stress au quotidien. Vous pouvez également proposer de discuter autour d’une problématique à laquelle est confrontée votre entreprise. Certaines idées et solutions peuvent émerger ! Dans tous les cas, je pense qu’il faut adapter le sujet aux besoins de l’entreprise, à son activité mais aussi aux envies de chacun.

Enfin, pour planifier ces échanges, vous avez le choix entre deux environnements :
 

  • Un environnement formel, qui permet de mettre un cadre et de souligner l’importance du sujet.
  • Un environnement moins formel, comme un déjeuner, qui permet de sortir de la routine, de favoriser le lâcher-prise et d’apprendre en partageant un bon moment. La manière informelle est souvent plus spontanée et permet de fluidifier les échanges.

 
communication centralisée
 
Certaines entreprises créent un rituel d’apprentissage, par exemple une demi-journée par mois. Cela permet d’instaurer une réelle culture de l’apprentissage au sein de votre entreprise. D’autres ne programment aucune séance et s’adaptent en fonction de l’activité et des besoins du moment. L’important reste d’insuffler de nouvelles idées régulièrement et surtout ? De partager !
 

Favoriser le mentorat

 
Enfin, le mentorat est une technique très répandue pour développer l’apprentissage entre collègues. En effet, à l’arrivée d’un nouveau collaborateur, vous pouvez le mettre en binôme avec quelqu’un de plus expérimenté. Ce mentorat peut durer par exemple une semaine. Cela permet au nouvel arrivant de connaître au plus vite toutes les clés pour être productif. Par ailleurs, le mentorat lui permet de s’intégrer plus facilement, d’être rassuré et de s’impliquer plus rapidement dans les projets en cours.

Généralement, le mentorat est utilisé pour faciliter l’arrivée des nouveaux collaborateurs. Cependant, vous pouvez également le mettre en place pour favoriser la formation entre collègues. En effet, vous pouvez mettre en binôme deux collègues aux compétences complémentaires. Ils pourront se former mutuellement sur différents types de sujets.

Pour faciliter cette formation, n’hésitez-pas à leur préciser le but et le cadre de cette expérience. Attention, tout le monde n’est pas fait pour former quelqu’un d’autre. Vous pouvez par exemple constituer un seul binôme dans l’entreprise si vous sentez qu’une seule personne est apte à former. Faites au mieux selon les besoins et les personnalités !