Comment se remotiver à la rentrée ? - Acollab
 

Comment se remotiver à la rentrée ?

Comment se remotiver à la rentrée ?

 
Les journées qui raccourcissent, les vacances qui se terminent… la rentrée est arrivée !

Cette année, le retour au travail peut s’avérer encore plus compliqué que d’habitude. En effet, avec la crise sanitaire, les congés ont été moins nombreux, certains ont connu le chômage partiel, le rythme de travail a été bouleversé : cela a pu avoir un impact négatif sur le moral des équipes. Alors après des congés qu’on attendait tous avec impatience, le retour au travail peut être plus compliqué pour certains !

Voici dans cet article, quelques astuces pour se remotiver à la rentrée.
 

Se fixer de nouveaux challenges

 

Les vacances ont pour but de se reposer physiquement mais aussi mentalement. Ainsi, la rentrée est souvent l’occasion de repartir de bon pied après une période de coupure.

Tout d’abord, vous pouvez commencer par réaliser un bilan de la dernière année. Quelles sont les tâches qui vous ont motivées ? Quels sont les projets sur lesquels vous avez aimé le plus travailler ? Effectuer un bilan permet de prendre du recul et de savoir ce qui nous motive le plus. En fonction de ce bilan, essayez de travailler sur des tâches qui vous stimulent.

Par ailleurs, se fixer de nouveaux objectifs au travail permet de se remotiver à la rentrée ! Vous pouvez par exemple vous porter volontaire pour un nouveau projet ou exprimer votre envie de suivre une nouvelle formation. Ces nouveaux challenges donnent un nouveau souffle à votre travail, à votre quotidien, mais aussi un cap pour la rentrée.

Attention à ne pas prendre trop de résolutions d’un coup. En effet, mettre la barre trop haut ou se fixer trop de nouveaux défis maximise les chances d’abandon en cours de route. Limitez vos challenges à 1 ou 2 pour la rentrée.

L’objectif est que ces objectifs soient atteignables !
 

Changer ses habitudes

 

Pour vous booster, vous pouvez changer votre routine de travail : vous pouvez changer de trajet, utiliser un nouveau moyen de locomotion, modifier vos habitudes de déjeuner, utiliser un nouvel outil de travail ou encore, parler à des collègues que vous ne connaissez pas encore très bien.

Votre repos estival a permis de casser votre routine, ne vous laisser pas impressionner par le retour au bureau en vous contentant de votre routine professionnelle. Continuez sur la voie de la découverte !

Changer vos rituels permet également de nourrir votre créativité. En effet, un changement d’environnement et d’habitudes pousse le cerveau à lâcher prise, à expérimenter et à bousculer ses idées reçues. Osez tester et notez les changements provoqués en vous !

Changer ses habitudes permet d’être plus souple, de s’adapter plus facilement à de nouvelles situations. Cela peut permettre également une meilleure attention et une meilleure productivité puisque votre cerveau se configure à de nouveaux événements et est plus ouvert à de nouvelles situations.

Evidemment, je ne vous conseille pas de changer toutes vos habitudes : celles-ci vous aident au quotidien car elles rassurent et organisent. Mais vous pouvez tout à fait en modifier une de temps en temps, pour être plus productif !
 

Améliorer vos méthodes de travail

 
transformation digitale

La période estivale est souvent l’occasion de prendre du recul, afin d’améliorer ses méthodes de travail. Vous revenez de congés avec l’esprit frais, ce n’est pas pour repartir dans vos anciens schémas qui n’étaient pas forcément productifs.

Par exemple, vous pouvez utiliser un outil collaboratif qui optimise votre temps et votre travail. Vous pouvez y centraliser vos tâches à effectuer, vos rendez-vous et même vos fichiers. Par exemple, Acollab améliore le travail en équipe et centralise toutes vos informations au même endroit ! Acollab vous permet d’organiser votre espace de travail virtuel comme vous le souhaitez pour éviter le stress. Cet outil vous envoie des notifications lorsqu’une tâche vous est attribuée, ou lorsque votre collègue commente le dernier fichier que vous avez déposé.
 


 
Vous pouvez également utiliser la technique du Pomodoro. L’idée est de travailler par tranche fixe, puis de faire une courte pause. Il s’avère que cette technique permet d’être plus efficace car vous vous concentrez à 100% sur votre tâche sur une courte période, sans être interrompu. C’est d’ailleurs à vous de choisir le temps sur lequel vous travaillez en continu. Cette technique est adaptée dans beaucoup de tâches : elle évite la procrastination puisque vous consacrez les 30 prochaines minutes à votre tâche. Rien de tel pour se remotiver à la rentrée !
 

Reprendre le travail avec un agenda allégé

 

Après ces quelques semaines, vos vacances vous ont permis de recharger les batteries, vous pouvez avoir du mal à vous replonger tout de suite dans vos dossiers.

Idéalement, pour se remotiver à la rentrée, ne prenez pas trop de rendez-vous à votre retour. Réservez une ou plusieurs demi-journées pour traiter vos emails, rattraper l’avancée des projets en cours, choisir vos prochains objectifs… Et surtout pour prendre du recul avant de redémarrez sur les chapeaux de roues. Votre entreprise a pu se passer de vous pendant 3 semaines, elle peut attendre 1 ou 2 journées de plus avant que vous redémarriez vos rendez-vous !

Ensuite, à la rentrée, vous pouvez faire un point sur les tâches qui vous attendent pour organiser vos priorités : inutile de se lancer à corps perdu dans des tâches sans cap. Il s’agit d’une perte d’énergie inutile. Faites un point avec votre hiérarchie et votre équipe pour connaître les dernières directives.

Vous pouvez aussi profiter des premiers jours de votre retour pour consolider votre réseau en contactant certaines personnes. Il s’agit souvent d’une tâche que nous omettons de faire régulièrement, absorbé par notre travail.

Grâce à vos congés, vous êtes plus détendu et moins stressé. Retourner au travail ne doit pas ruiner les bénéfices de vos congés. Vous pouvez manquer de motivation les premiers jours mais ne vous inquiétez pas, elle revient très vite, et les habitudes de travail également. Identifiez les éléments qui vous motivent à revenir au bureau : vos collèges, un projet qui vous tient à cœur, une nouvelle formation que vous avez hâte de faire… Se rappeler des éléments qui vous motive vous permettra d’aller au bureau le sourire aux lèvres !